LE VIVIER DU JACQUET

Producteur, affineur et expéditeur d'huitres du bassin d'Arcachon.

English French German Italian Portuguese Spanish

GLOSSAIRE

  • Captage : Opération consistant à fixer les larves d’huîtres sur les collecteurs.
  • Chai : Cabane traditionnelle des ostréiculteurs.
  • Chaulage : Opération consistant à enduire d’un mélange de chaux et de sable les tuiles servant de collecteur.
  • Claire : Bassin dans lequel sont déposées les huîtres afin que celles-ci libèrent le sable et les algues qu’elles pourraient contenir.
  • Collecteur : Elément sur lequel vont se fixer les larves d’huîtres – habituellement des tuiles chaulées placées dans des cages en bois.
  • Concession : Surface maritime concédée à l’ostréiculteur par l’administration.
  • Creuse : Espèce d’huîtres pour lesquelles la fécondation des oeufs s’effectue dans les fonds marins et non à l’intérieur de l’huître – La « portugaise » et la « japonaise » sont des huîtres creuses.
  • Culture au sol : Méthode de culture traditionnelle consistant à élever les huîtres dans un espace grillagé recouvert de planches. De nombreux ostréiculteurs lui préfèrent aujourd’hui la méthode d’élevage dite en « surélevé ». (en poche)
  • Désatroquage : Opération consistant à séparer les huîtres collées les unes aux autres.
  • Détroquage : Opération consistant à décrocher les jeunes huîtres des tuiles chaulées et tout autres collecteurs.
  • Elevage en surélevé : Méthode de culture moderne consistant à élever les huîtres dans des poches grillagées en plastique.
  • Placées près des chenaux, les poches sont tournées et retournées périodiquement afin de donner à l’huître une forme allongée et régulière.
  • Gravette : (ostrea-edulis) Espèce d’huîtres plates traditionnelle du Bassin d’Arcachon. La gravette n’existe plus aujourd’hui qu’à l’état sauvage.
  • Japonaise : (crassostrea gigas) Espèce d’huîtres creuses originaire du Japon. Depuis la disparition de l’huître portugaise, la japonaise est l’espèce d’huîtres élevée dans le Bassin d’Arcachon.
  • Naissain : Nom donné aux larves d’huîtres que les ostréiculteurs cherchent à fixer sur les collecteurs.
  • Parqueur : Autre nom donné aux ostréiculteurs.
  • Pignot : Piquet en bois servant à délimiter les parcs à huîtres.
  • Plate : Espèce d’huîtres pour lesquelles la fécondation s’effectue à l’intérieur de l’huître et non dans les fonds marins – La « gravette » est une huître plate.
  • Plate : Nom donné aux bateaux à fond plat utilisés aujourd’hui par les ostréiculteurs.
  • Poche : Constituées de grillage en plastique, les poches sont utilisées pour maintenir les huîtres au sein des parcs et les protéger des prédateurs. Placées près des chenaux, les poches sont tournées et retournées périodiquement afin de donner à l’huître une forme allongée et régulière.
  • Pochon : voir poche
  • Portugaise : (crassostrea angulata) Espèce d’huîtres creuses introduite dans le Bassin d’Arcachon au milieu du 19ème siècle. Les huîtres portugaises disparurent du Bassin au début des années 1970 à la suite d’une maladie.
  • Table à claire-voie : Socle constitué de tubes métalliques sur lequel les poches sont solidement arrimées.
  • Trompage : Opération consistant à placer les huîtres dans des bassins dégorgeoirs, afin qu’elles libèrent leurs impuretés.
    Le trompage permet également d’habituer les huîtres à ne plus respecter le jeu des marées et à rester fermées lors de leur expédition.
  • Tuile chaulée : Tuile demi-ronde enduite d’un mélange de chaud et de sable destinée à recueillir les larves d’huîtres au sein des collecteurs.